Rencontre avec le vétéran gallois Cyril Banks au musée Overlord, Normandie 2018
LIO/Justus-Liebig-Schule, Gymnasium
Lycée Léopold Sédar Senghor, Évreux
Die letzte Zeugen
Les derniers témoins
Collecte et transmission de la mémoire vivante de la Seconde Guerre mondiale

Porteur de projet allemand

15
 élèves
15-18
 ans
10.
11.
12.
 Classe
Justus-Liebig-Schule Darmstadt, Darmstadt

Porteur de projet Français

15
 élèves
15-18
 ans
2nde
1ère
terminale
Lycée Leopold Sedar Senghor, Evreux
Description

Les derniers témoins, pour écrire la grande Histoire grâce aux histoires personnelles de dizaines de contemporains de la Seconde Guerre mondiale.
Les derniers témoins, pour les récits d'Allemands, Français, Britanniques ou Polonais.
Les deniers témoins, pour créer la rencontre entre jeunes et anciens.
Les deniers témoins, pour allier deux communautés autrefois ennemies.
Les deniers témoins, pour partager des expériences et des émotions.
Les deniers témoins, pour transmettre et ne pas oublier.
Les derniers témoins, pour que cela ne se reproduise pas.
Les derniers témoins, pour l'amitié entre les peuples.
Les derniers témoins, pour l'Europe de demain...

Élaborations d'outils de travail en commun, en parallèle et de façon complémentaire. Thématiques historiques, mémorielles mais également sur les enjeux des relations internationales, notamment en Europe.

Les travaux réalisés en 2019 peuvent être visualisés ici :
https://lgrillet.wixsite.com/histoire-memoires/2019-2020

Notre réalisation

Le point central est la volonté de développer des liens à court, moyen et long-terme entre les élèves :
- Entretiens enregistrés en audio et vidéo en vue de la réalisation d'un documentaire et de reportages radio ;
- Publication d'un nouvel volet de l'ouvrage "Les derniers témoins" avec les entretiens les plus marquants de l'année 2019-20 (une édition en français, l'autre en allemand) ;
- Réalisations de travaux croisés et en parallèle : panneaux d'exposition, dessins, sites internet.
- Maintien et prologation des échanges sur la plateforme e-Twinning ;
- Rencontres qui seront suivies au moins l'année scolaire suivante, voire davantage ;
- Echange des élèves avec les partenaires extra-scolaires sur leur expérience ;
- Travail de communication (presse) sur l'impact du voyage ;
- Reconnaissance de ce projet à différentes échelles : dans les établissements scolaires et à l'extérieur, pour pouvoir le poursuivre, le consolider ;