Flux migratoires en zone transfrontalière : perceptions et réalités

Zuwanderungsströme in grenzüberschreitender Region: Wahrnehmungen und Realitäten

Période: 2015 / 2016

Richard-Wagner-Gymnasium · Baden-Baden · Baden-Württemberg
12 élèves · 16 - 18 ans
Lycée Honoré d'Urfé · Saint-Etienne Cedex 02 · Lyon
14 élèves · 15 - 17 ans

  • Diversité
  • Europe
  • Dialogue interculturel

Comment l'accroissement et la reconfiguration des flux migratoires sont-ils perçus par les populations d'une zone transfrontalière ? Alors même que Strasbourg rejoint le réseau des villes solidaires et demande à organiser la conférence mondiale sur l’accueil des réfugiés, il est intéressant de questionner le regard que les diverses générations portent sur l'afflux de migrants dans un espace transfrontalier au coeur duquel se joue la politique commune d'immigration européenne. Les élèves de première et de 11. Klasse impliqués dans ce projet binational d'investigation sociologique et politique exploreront les traces des flux migratoires dans l'espace urbain et culturel de quelques villes françaises et allemandes. Ils y mèneront des entretiens et enquêtes d’opinion afin de caractériser, d'analyser et de comparer les perceptions, les discours et les réalités de par et d'autre du Rhin, avant de se mettre dans la peau d'un eurodéputé au parlement européen.

Ce projet a pour particularité innovante principale de placer l'élève-participant au coeur du projet en l'intégrant pleinement à sa genèse, sa conception et sa réalisation, puisque la majeure partie du programme de la rencontre en tiers-lieu sera organisée en fonction des propositions et des besoins que les élèves auront identifiés pour pouvoir mener à bien leur mission. La planification, la concertation et la négociation de leur déplacement fait ainsi écho à la thématique du projet et à la préparation d'un autre type de déplacement : celui des migrants et des réfugiés.
Par ailleurs, les élèves ont été sélectionnés pour participer au programme Euroscola du Parlement européen de Strasbourg qui leur permettra, lors de la dernière journée du séjour et au terme de leur enquête de terrain, de se mettre dans la peau d'un eurodéputé, d'intervenir dans les débats en séance plénière et en réunion de commission et de voter sur des résolutions relatives à la thématique de l'immigration.

Activités


Préparation

Les élèves seront amenés à étudier en cours d'histoire-géographie des documents historiques de nature variés pour en tirer des informations et des analyses qui leur fourniront un bagage informatif sur les vagues d'immigration depuis 1945 en France et en Allemagne. Ils seront amenés par ailleurs à identifier des acteurs institutionnels à rencontrer sur place lors du séjour en tiers lieu et à solliciter des entretiens pour organiser par eux-mêmes leur déplacement, tout en se concertant avec leurs correspondants. Dans le cadre du cours de langue étrangère, ils concevront les questionnaires pour leur étude de terrain et se concerteront avec la classe partenaire.

L'approche pédagogique consiste à mettre les élèves en situation et à les responsabiliser tant sur le plan de l'organisation de leur déplacement que sur celui de la prise en main d'un projet collectif au sein duquel la concertation et les compétences interculturelles seront fortement sollicitées. De même, les apports théoriques et conceptuels du cours d'histoire-géographie, qui prendront appui sur le programme d'hsitoire de première sur l'immigration et la société française au XXème siècle et sur celui de géographie sur les mobilités dans la mondialisation et l'aménagement du territoire, seront issus d'un travail de réflexion des élèves à partir de dossiers documentaires.

Rencontre

Diverses excursions seront programmées dans la zone transfrontalière en concertation et sur les propositions des élèves qui auront réfléchi par groupes en amont de la rencontre aux institutions et lieux qui se prêtent à leur investigation sur les réalités et les perceptions des immigrés/réfugiés. En marge de l'enquête de terrain, nous nous rendrons à l'Institut international des droits de l'homme. La veille du départ, les élèves participeront au programme Euroscola au parlement européen en se mettant dans la peau d’un eurodéputé : ils débattront et voteront sur des résolutions relatives à des problèmes d'actualité tout en mettant à l'épreuve leurs compétences de négociation interculturelle.

Des groupes de travail binationaux seront constitués en amont de la rencontre afin de favoriser les échanges entre les participants français et allemands. Lors des visites et pendant les phases de temps libre, les groupes devront chercher sur place des informations concrètes consignées dans un carnet de terrain et mener des sondages et interviews auprès de la population et de quelques personnalités de la vie politique et associative locale. Par ailleurs, ils devront concevoir une réalisation artistique libre sur la base de ce que leur inspire la thématique du projet. Une présentation des oeuvres et des 1ers résultats du travail de terrain sera faite en séance plénière le dernier jour.

Ci-joint les deux powerpoints en français et en allemand réalisés par les participants après dépouillement des sondages réalisés pendant la rencontre en tiers-lieu. Les élèves ont conçu eux-même les questionnaires, en amont de la rencontre, et ont mené leur enquête de terrain via le sondage par équipe binationale dans les rues de Strasbourg et d'Offenbourg les 29 février et 1er mars 2016.

Evaluation

Les professeurs aideront les élèves à finir d'interpréter les résultats de leur enquête de terrain et les accompagneront dans le compte rendu écrit et la réalisation des graphiques. Ils prépareront la mise en ligne d'une exposition sur leur projet ouverte à partir d'avril 2016 sur la plateforme à interface simplifiée hypotheses.org.

Les élèves se répartiront les tâches pour préparer l'exposition dont ils seront les acteurs, encadrés par leurs professeurs. Il s'agira à la fois de rendre compte de leur carnet de terrain et du résultat de leur enquête, mais également des recherches menées pour préparer leur séjour, tant au point de vue de son organisation logistique qu'au point de vue de sa préparation en termes de recherche documentaire. En outre, les élèves rendront compte de leur confrontation artistique à la thématique du projet en présentant et en photographiant l'oeuvre artistique réalisée. Ils participeront enfin activement, aidée de l'équipe encadrante, à la conception de l'exposition en ligne et à sa mise en ligne